Accueil » Actualité - Média » L’Esperanto : utopie ou réalité ?

L’Esperanto : utopie ou réalité ?

Verda Stelo : Drapeau de l'Espéranto Saluto, bonvenon al mia blogo !

Ce matin (jeudi 9 octobre 2008) en écoutant France Inter, je suis tombé sur l’émission « Reporters » (diffusée du lundi au jeudi de 7h15 à 7h20) dont le sujet était l’Esperanto

« Semaine des Nobel. Aujourd’hui, c’est le Prix Nobel de littérature qui sera dévoilé. Demain, le Prix Nobel de la Paix. Pas de favoris pour ce dernier, mais une très longue liste de postulants, dont l’Esperanto, une langue internationale inventée il y a plus d’un siècle, encore parlée aujourd’hui.

On estime à 5 millions le nombre d’espérantophones dans le monde, dont 100.000 qui maîtrisent parfaitement la langue (plusieurs milliers en France). Le Polonais Zamenhof, qui a inventé l’Esperanto, voulait mettre fin aux incompréhensions, aux malentendus générateurs de conflits. Et cette langue construite a résisté au temps. Le nombre de locuteurs se maintient, et augmenterait même grâce à Internet. Il existe en quelque sorte un monde parallèle en Esperanto, avec sa littérature, sa musique, son cinéma… »

Bien évidement je connaissais l’existence de cette langue, mais qu’en est il réellement ?
Pour commencer, voici le Podcast audio de l’émission :

Podcast France Inter
Source audio originale

Comme le souligne Franck Mathevon, « l’Esperanto n’a jamais bénéficié de soutiens politiques forts. En France, seuls le PC et les Verts y sont clairement favorables. L’Esperanto doit aussi affronter beaucoup de préventions dans l’opinion. On parle de langue sectaire, abstraite, mais aucune étude n’étaye ces préjugés. Au contraire, le seul rapport récent sur la question date de 2005 (un rapport sur l’enseignement des langues étrangères comme politique publique) et d’après son auteur, le professeur d’économie François Grin, l’Esperanto présente beaucoup d’avantages, notamment financiers, si on décide de généraliser son enseignement en Europe ».

Je trouve le principe vraiment très bien. Dans l’absolu, le concept est excellent.

C’est sûrement utopiste, mais l’idée d’avoir une langue unique pour pouvoir communiquer avec tout le monde, je trouve ça vraiment très fort. Une langue toute nouvelle, donc pas besoin de privilégier une langue existante. Pas de favoritisme économique, politique ou autre !

Une langue simple à apprendre (7 à 10 fois plus vite qu’une autre langue).

« Mais pour que l’Esperanto progresse, précise François Grin, il faudrait que tous les pays européens se mettent d’accord et on en est très loin. »

Enfin, si vous aussi vous trouvez que l’Espéranto est une excellente idée, voici quelques pistes pour bien débuter :

Une petite remarque sur le drapeau de l’Espéranto : Appelé verda stelo, il est vert, avec une étoile verte sur fond blanc. Le vert symbolise l’espoir, le blanc incarne la neutralité et l’étoile à cinq branches représente les cinq continents.

Et vous, vous en pensez quoi de l’Espéranto ?

A propos de dZiGue

Passionné par le web et par toutes ses trouvailles, j'en partage quelques unes sur ce p'tit Actu'blog. WebDev chez Zpr.im, j'anime aussi le shopping-guide du Cantal ainsi que le site JolieFreebox.com qui propose différents fonds d'écran pour Freebox Révolution. Bonne lecture...

3 commentaires

  1. Une personne de ma famille s’est mise à l’Espéranto vers 50 ans et a appris très facilement cette unique (pour elle) langue étrangère.
    Cela lui a surtout permis de voyager en Roumanie, en Russie ou en Chine en logeant chez l’habitant et en ayant de vrais échanges avec des gens qui ne connaissaient pas d’autres langues non plus.
    Cependant, personne dans son entourage n’a eu envie de l’imiter… parce que nous apprenions tous l’anglais ?

  2. Pour vous faire une idée de la dynamique actuelle de l’Esperanto…
    …découvrez l’esperanto "vivant" pour vous faire une idée, grâce à cette "chaîne de télévision musicale entièrement en Esperanto :

    worldtv.com/esperanto_muz…

  3. moi je recommanderais bien les podcast de la radio "Varsovia Vento", de Varsovie comme son nom l’indique.
    Mais le plus interessant à découvrir, et pour ça il n’est pas nécessaire de savoir l’Espéranto au départ, car ce sont d’abord des photos et c’est dans un site mutilingue, c’est d’esplorer un peu la nouveau site Ipernity (Ipernity.org), qui est un portail "social" et de partage de photos, vidéos, musiques blogs, tout ! il s’y trouve plusieurs centaines d’espérantistes, et on voit souvent des commentaires en e-o ça montre le role de faciliteur du dialogue transfrontière, et le dynamisme ddes espérantophones à travers le monde.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*

CAPTCHA (Anti Spam) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Activer CommentLuv pour promouvoir vos articles.

Scroll To Top