Accueil » Autour du Web » Internet, la pollution cachée…

Internet, la pollution cachée…

Aujourd’hui, 247 milliards de mails transitent chaque jour par la toile. Quelle énergie le permet ?

Propre en apparence, le monde virtuel est en réalité aussi polluant qu’énergivore. Si Internet était un pays, il serait le cinquième consommateur mondial d’électricité. Mais ses besoins, immenses, se heurtent à la diminution des ressources énergétiques.

Voyage dans les « datacenters », usines de stockage qui fonctionnent jour et nuit, centres névralgiques de la prochaine guerre de l’économie numérique. Certains grands groupes, comme Google ou Apple, ont réagi en construisant de nouveaux centres, utilisant des énergies renouvelables.

La Toile pourrait-elle être, à l’inverse, à l’origine d’une troisième révolution industrielle ?

A propos de dZiGue

Passionné par le web et par toutes ses trouvailles, j'en partage quelques unes sur ce p'tit Actu'blog. WebDev chez Zpr.im, j'anime aussi le shopping-guide du Cantal ainsi que le site JolieFreebox.com qui propose différents fonds d'écran pour Freebox Révolution. Bonne lecture...

2 commentaires

  1. Merci pour l’info, j’ai raté ce reportage intéressant. C’était dans quelle émission ?
    En tous cas, ça motive pour s’investir dans la production d’énergie !
    [Auto-promo] Mon dernier article : Deux François de 77 ansMy Profile

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*

CAPTCHA (Anti Spam) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Activer CommentLuv pour promouvoir vos articles.

Scroll To Top