Accueil » High-tech » Comment améliorer la réception de son smartphone ?

Comment améliorer la réception de son smartphone ?

A la maison, le réseau mobile est parfois très faible voir inexistant et il est donc difficile de pouvoir utiliser son smartphone de façon confortable afin de recevoir et d’émettre des appels. De plus, une faible réception GSM « pompe » énormément la batterie du mobile qui doit en permanence essayer d’accrocher le réseau… Et bien vite il faut passer par la case prise électrique ou coque de téléphone portable avec batterie pour recharger.

Mais le plus gênant n’est pas forcement la batterie, mais le fait qu’un smartphone qui cherche en permanence le réseau mobile de l’opérateur doit donc être en pleine puissance en permanence et produit donc des ondes plus ou moins nocives.

Afin d’améliorer la qualité des appels dans des milieux ou le réseau téléphonique 3G/4G est inexistant ou très faible, et surtout afin de réduire l’effet « four micro-ondes » de votre maisons, des solutions existent et peuvent être facilement déployées.

Améliorer la qualité de vos appels 3G

Pour tout les problèmes de connexion avec les téléphones mobiles, il existe une solution : l’utilisation de l’amplificateur du signal mobile MyAmplifiers.

L’amplificateur de réseau c’est un équipement spécial qui renforce le signal de l’antenne de relais local et pallie au manque de réseau là où l’on en avez besoin d’un signal fiable et fort.

L’amplificateur mobile contient tout pour l’installation (antenne extérieur, antenne intérieur, câbles et l’amplificateur pour le portable). L’installation est très facile et ne requière aucune connaissance technique spécifique. Le principe est simple : L’antenne extérieur reçoit le signal faible du relais et le transmet au répéteur cellulaire via le câble. Une fois le signal accepté, l’appareille l’amplifie et le revoie vers l’antenne intérieur qui émet vers le téléphone portable.

L’amplificateur fonctionne dans les deux sens : du réseaux vers le portable et du portable vers le réseau mobile. Le répéteur amplifie le signal au maximum, ainsi cela permet de rester en contact même dans les endroits réputés inaccessibles pour le signal mobile (cave, garage…).

Et le système est compatible avec tous les opérateurs. Excellente solution pour tous ceux qui n’ont pas la possibilité d’ajouter une Femtocell comme sur la Freebox Révolution.

A propos de dZiGue

Passionné par le web et par toutes ses trouvailles, j'en partage quelques unes sur ce p'tit Actu'blog. WebDev chez Zpr.im, j'anime aussi le shopping-guide du Cantal ainsi que le site JolieFreebox.com qui propose différents fonds d'écran pour Freebox Révolution. Bonne lecture...

3 commentaires

  1. Prestation Service

    Effectivement, on fait souvent face à de mauvaises réceptions quand j’utilise mon smartphone lors de mes voyages en campagne. Je pense que les conseils donnés par cet article vont beaucoup m’aider à y remédier. Merci à l’auteur pour ce post !

  2. Et idem pour l’IBPT belge:
    Réponse de l’ARCEP (France)
    Par courriel du 13 juillet 2016, vous interroger l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes afin de recueillir des informations liées aux équipements répéteurs des différentes technologies mobiles.
    Vous trouverez ci-après quelques éléments de réponse relatifs aux équipements répéteurs des différentes technologies mobiles -GSM/UMTS/LTE- fonctionnant dans les bandes de fréquences mobiles 900 MHz, 1800 MHz, 2100 MHz, 800 MHz et 2600 MHz.
    L’article L.41-1 du code des postes et des communications électroniques (CPCE) dispose que « Sauf dans les cas mentionnés à l’article L. 33-3, l’utilisation de fréquences radioélectriques en vue d’assurer soit l’émission, soit à la fois l’émission et la réception de signaux est soumise à autorisation administrative. [… ]».
    Il n’existe pas de disposition, prise sur le fondement de l’article L.33-3 du CPCE, relative à des répéteurs GSM/UMTS/LTE dans les bandes de fréquences 900 MHz, 1800 MHz, 2100 MHz, 800 MHz et 2600 MHz.
    Cela signifie que l’utilisation de fréquences de ces bandes, par des répéteurs GSM/UMTS/LTE, ne peut avoir lieu en dehors des autorisations d’utilisation de fréquences dont sont titulaires les opérateurs mobiles sur le fondement des articles L.41-1 et L.41-2 du CPCE.
    Autrement dit :
    – l’utilisation des fréquences mobiles est soumise à autorisation individuelle délivrée par l’ARCEP et actuellement seuls les 4 opérateurs mobiles -Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile- sont autorisés à utiliser ces fréquences ;
    – il n’existe pas, dans le code des postes et des communications électroniques (CPCE), de disposition dérogatoire relative à l’utilisation par des tiers de répéteurs GSM/UMTS/LTE dans les bandes mobiles.
    Si un client mobile rencontre des problèmes de couverture, il doit s’adresser à son opérateur mobile qui définira la solution la mieux adaptée dans le cadre de l’ingénierie de son réseau.
    Pour plus d’information sur le secteur des communications électroniques et les missions de l’Arcep, vous pouvez consulter nos sites internet http://www.arcep.fr et http://www.telecom-infoconso.fr.

  3. Néanmoins, on peut trouver pour le moins étrange qu’un opérateur offre un service de mauvaise qualité et se fasse payer un supplément pour obtenir le service dû!
    C’est un peu comme si on vendait à quelques-uns une voiture sans roues et qu’ils devraient payer pour ces roues, ALORS qu’ils auraient pourtant payé pour un véhicule en ordre de marche ! ! !
    Il est vrai que l’on a déjà commencé par la roue de secours, mais au moins on le sait avant l’achat et on l’achète comme telle!
    Si on compare avec l’électricité :
    La pose de panneaux photovoltaïque, dans les endroits non desservis par l’opérateur devrait être possible uniquement sur demande à ce dernier et selon SA volonté !!!!!
    On a ici l’attitude inverse et même avec le projet de taxe pour utilisation du réseau, cela ne sera en aucun cas identique au problème des répéteurs de signal GSM qui EUX paient un abonnement dont ils profitent vraiment peu et dans des conditions déplorables
    Et les associations de consommateurs, les sites traitant ce sujet sont…..très muets et se contentent d’afficher la loi ou de l’ignorer pour la plupart des sites !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*

CAPTCHA (Anti Spam) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Activer CommentLuv pour promouvoir vos articles.

Scroll To Top