Accueil » Actualité - Média » [Aurillac 08] Compagnies officielles du festival #4

[Aurillac 08] Compagnies officielles du festival #4

Festival d’Aurillac 2008, Metalovoice, © Christophe Bailleul Rappel : Le 23è Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac aura lieu du 20 au 23 Août 2008
Et « Les Préalables » auront lieu du 11 au 19 août 2008 dans les alentours d’Aurillac.
Dernière note sur les compagnies officielles présentes cette année.
Déjà en ligne le Billet #1 , le Billet #2 et le Billet #3

Billet #4 » Metalovoice, Osmosis Cie, Styx Théâtre, Tony Clifton Circus

» Metalovoice (France) « Chemin de fer« , création 2008
Au carrefour de l’intime et de l’universel, “Chemin de fer” c’est l’histoire d’une trajectoire, d’une route, d’une voie que se sont tracés ces fils de cheminots et d’ouvriers, devenus artistes et techniciens de Metalovoice, après être passés par le punk, le rock alternatif puis le rock ferroviaire des tambours du Bronx. Guidés par la nécessité de comprendre la relation qui lie leurs origines sociales à leurs propos et leurs esthétiques artistiques, ces adeptes de la “poésie industrielle” nous livrent aujourd’hui des fragments d’une histoire intime et modeste.
En réponse à ces témoignages sensibles se déploie une parole d’expert au travers d’une conférence sur la restructuration du bassin industriel en France et plus largement en Europe occidentale depuis une quarantaine d’années. A l’image de Metalovoice, de son histoire et de ses racines, le rythme évoquera les cadences et les sonorités de leurs villes d’origine, le corps matérialisera la puissance d’exister et le texte sera revendication.

Durée : 1H20
Dates : du 20 au 23 août
Contact : Metalovoice


» Osmosis Cie (France) « Alhambra Container« , création 2008
However big their hopes and dreams may be…
Ballet Corps/Machines Vidéos – Chorégraphique en espace public
“Alhambra Container” aborde ce sujet tragique de l’exil, d’un monde en mouvement entre rêves et désillusions. Il dépeint cette confrontation au réel, cette recherche d’une vie meilleure.
Après “Transit”, spectaculaire voyage immobile d’un camion porteur et de sa remorque, le chorégraphe Ali Salmi explore aujourd’hui ce précieux moment de l’arrivée, une fois enfin là, enfin “débarqué”.
Trois conteneurs pour “biens” – objet industriel symbole de notre mondialisation – sont déposés au sein de l’espace public; boîtes à “Rêves”, boîtes de “Pandore” qui vont s’ouvrir… et offrir à nos regards trois corps, trois vies, trois âges ; autant de parcours face à leurs espoirs, leur désenchantement aussi… emportés par la rencontre de trois voix empreintes de leur tradition vocale et culturelle propres à l’Est, au Sud et au Nord de l’Europe.
Une invitation à une rencontre de l’imaginaire et du réel, de la fiction et du documentaire à travers le corps à corps machine et humain, d’un monde et d’une humanité en mouvement.

Durée : 50min
Dates : les 22 et 23 août
Contact : Osmosis Cie

» Styx Théâtre (France) « Les NoNo sont à la rue !« 
La tribu des NoNo est à la rue !
C’est-à-dire qu’ils sont tous là, avec leurs malles et leurs outils, leurs costumes, les musiciens et la famille recomposée.
Seulement voilà : ils attendent le maire pour commencer, et puis les horaires du festival ont été décalés, et puis…
Le chaos, lui, se met en place avec une frénésie inéluctable.
Les NoNo ne sont pas du genre à faire les choses à moitié, et si le spectacle “ficelé” n’arrive jamais, un autre s’impose, incontrôlable, débridé, surréaliste et loufoque.

Durée : 50min
Dates : du 20 au 23 août

» Tony Clifton Circus (Italie) « “Hula Doll« 
Pendant des années ils ont fait rire les gens. Pour eux, cela a toujours été la plus belle chose qu’ils puissent faire. Ils s’amusaient, les gens s’amusaient, et qui plus est, ils étaient payés pour.
Un jour, l’amusement a disparu : être clown est devenu une profession, un travail comme un autre. Il leur est alors devenu inévitable de se poser une question : pourquoi continuer ?
Ne pouvant s’obliger à répéter éternellement les vieux tours, à raconter les mêmes vieilles blagues, il leur fallait trouver un autre modèle : les enfants. Ils sont fous, ils sont différents, ils sont libres… Et que font les enfants lorsqu’on les laisse seuls : le chaos, le bruit, la destruction.
Les Tony Clifton Circus sont des enfants et font tout ce qui leur passe par la tête sans se demander pourquoi ! Ils détruisent la plupart des objets qui leur passent entre les mains, ils se tirent dessus, se jettent par terre, dansent, se battent avec une peluche géante… simplement parce qu’ils aiment ça. Et les observer le faire… n’est en rien rassurant.

Durée : 1H15
Dates : les 20, 21 et 22 août
Contact : Tony Clifton Circus

Crédit photo : Festival d’Aurillac 2008, Metalovoice, © Christophe Bailleul
Association Eclat : Aurillac.net

A propos de dZiGue

Passionné par le web et par toutes ses trouvailles, j'en partage quelques unes sur ce p'tit Actu'blog. WebDev chez Zpr.im, j'anime aussi le shopping-guide du Cantal ainsi que le site JolieFreebox.com qui propose différents fonds d'écran pour Freebox Révolution. Bonne lecture...

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*

CAPTCHA (Anti Spam) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Activer CommentLuv pour promouvoir vos articles.

Scroll To Top